En 1982, étant attiré depuis toujours par la création, j'ai petit à petit orienté ma société vers la fabrication de mobiliers, luminaires, objets contemporains décoratifs. J'ai créé toute une gamme de produits avec mon propre design ainsi qu'avec la collaboration de jeunes designers, architectes, décorateurs…

Là encore, j'ai tout appris seul avec mes méthodes, un travail acharné d'observation et d'essais empiriques. Une idée surgissait et me voilà en route pour la mettre en œuvre. Tout n'a pas été une réussite commerciale, souvent dans les salons d'exposition et commerciaux j'obtenais un réel succès d'estime.

Mes produits ont eu une certaine réussite commerciale, Boutique Danoise entre autres. Après l'embauche d'un commercial que j'ai gardé 18 mois, mes fabrications étaient achetées par les magasins ou décorateurs très facilement.
Mes fabrications ont été placées au Canada, en Suisse, au Luxembourg. Le décollage était-il pour demain ? J'y croyais !

Les "réassorts" n'étaient pas réguliers, les produits plaisaient, mais se vendaient peu… On me disait qu'il fallait être patient, que mes fabrications s'imposeraient forcément un jour.

J'ai vendu pour l'hôtellerie et les salles de restaurants, les salons de coiffure, les entreprises...

La création de mobilier sur mesure, de meubles divers au dessin unique, la réalisation de très beaux modèles et surtout la satisfaction de mes clients m'encourageaient à tenir le coup.

Mais l'entreprise manquait de fonds propres, mon C.A. ne progressait pas assez vite, surtout il ne décollait pas!

À cette époque le taux du crédit était très élevé et l'achat de machines sophistiquées a pesé lourd. Les frais financiers, les impayés et tout le reste ne m'ont pas permis de résister assez longtemps.

Mes espoirs se sont écroulés et j'ai passé une période de déception très pénible.

Les fabrications de CIDIA ont été placées dans 87 points de vente, dont trois en Europe et un au Canada. Plus de 13 architectes ou décorateurs ont fait appel au savoir-faire de l'entreprise. Exposées au cours des années 1984 à 1989 dans plusieurs salons professionnels : six en France, un en Suisse.